News and reports tagged with Expulsions

jeudi, 08 octobre 2020
Expulsions à grande échelle de l'Algérie vers le Niger continuent - proteste de la part de Human Rights Watch

Un autre convoi d'expulsion est arrivé à Assamaka le 8 Octobre 2020. Human Rights Watch (HRW) condamne les violations des droits des réfugié-e-s et migrant-e-s de la part de l'état algérien.

 

lundi, 05 octobre 2020
Nouvelle vague d'expulsions: Plus que 2500 citoyen-ne-s de pays subsahariens expulsé-e-s de l'Algérie et du Maroc en grande échelle

Alarme Phone Sahara condamne le traitement raciste de migrant-e-s et réfugié-e-s par les états maghrebins et leur collaboration avec le régime frontalier européen

lundi, 27 juillet 2020
Reprise des voyages entre les états africains - nouveaux refoulements de l'Algérie au Niger en grand échelle

Alarme Phone Sahara (APS) déplore une nouvelle intensification des expulsions et refoulements de l'Algérie vers le Niger au moment de la reprise de la circulation entre les pays africains.

Migrant-e-s et réfugié-e-s expulsé-e-s au Niger malgré la crise de la Corona et bloqués dans les camps de l'OIM. Des protestations déclenchées par des conditions insupportables.

Alors que les frontières entre les États africains sont fermées en raison de la crise de Corona, les expulsions et les refoulements se poursuivent et des milliers de migrant-e-s et de réfugié-e-s sont bloqué-e-s dans des pays de transit comme le Niger. Des protestations se manifestent alors que les gens se plaignent des mauvaises conditions de vie à l'intérieur des camps et de la mauvaise gestion de l'OIM.

lundi, 20 avril 2020
Arlit: Proteste et révolte de personnes refoulées contre le blocage au camp d'OIM

A Arlit, près de 640 personnes, surtout des migrant-e-s refoulé-e-s de l'Algérie, sont présentement bloquées au camp de transit d'OIM. Le 20 Avril, les gens ont protesté et revolté contre les conditions insupportables dans lesquelles ils vivent présentement.

©Fatma Ben Hamad, "Obesrvateurs France 24"

mercredi, 29 janvier 2020
Octobre 2019 à Janvier 2020: Continuation des convois d’expulsions de l’Algérie au Niger

Une campagne intensifié de la chasse aux migrant-e-s est annoncée en Algérie

©Louiza Ammi/Liberté

vendredi, 20 septembre 2019
Assamaka: Arrivée de 350 personnes expulsées d'Algérie le 20 Septembre 2019

Selon les informations disponibles, un nombre total de 350 personnes expulsées de l'Algérie dans le désert à la frontière du Niger sont arrivées à Assamaka le 20 septembre 2019.